p

Antoine Marle – Présidence 2014

 

Nous publions les projets des candidats publiquement. Retrouvez les présentations des trois candidats et toutes les modalités du vote en ligne en cliquant ici ou bien en téléchargeant le PDF : livret candidature.

 

Profession de foi :

 

Propositions pour la réforme du SGL :

Présentation de la candidature :

Antoine MARLE, lycéen en terminale générale section économique et sociale au lycée du Noordover à Grande-Synthe (Nord)

Militant depuis plus de deux ans, j’ai le souci de la justice, de la solidarité et de l’égalité. Ces trois valeurs qui me tiennent à coeur m’accompagnent dans mon action quotidienne pour défendre les droits des lycéens, car chacun et chacune doit être en mesure de s’intégrer dignement et sans difficulté dans la société. Je suis profondément convaincu que c’est ensemble que nous parviendrons à créer le monde de demain en réformant l’Education Nationale. Celle-ci joue un rôle majeur dans les pays démocratiques, elle oriente la structure sociale et économique. Il me semble qu’aujourd’hui l’éducation qui nous est offert aussi précieuse soit-elle doit évoluer pour s’adapter aux besoins du monde.

Grâce à l’unité et la force collective, nous devons parvenir d’une part à réduire les inégalités et d’autre part à proposer de manière constructive une nouvelle vision. Le SGL, seul syndicat totalement indépendant, doit avoir l’audace d’éclaircir les sombres faits qui mettent en danger la jeunesse et cela jour après jour, tout en étant à l’initiative de projets réalisés pour et par les lycéens par sa puissance démocratique.

En qualité de candidat, je veux être le représentant d’une nouvelle forme d’organisation se basant sur la démocratie et le consensus collectif tout en impliquant davantage les militants qui sont les électeurs et les membres constituant le corps depuis plus de quatre ans : le Syndicat Général des Lycéens.

Faites entendre une autre voix le 6 & 7 Septembre 2014 !

Voici les points essentiels de ma candidature :

Mon engagement au sein du SGL :

  • Garantir l’indépendance et l’unité du Syndicat Général des Lycéens
  • Poursuivre la réorientation du projet commun
  • Assurer la voie de la démocratie
  • Assumer la direction prise par l’équipe nationale

Mes souhaits pour le SGL :

  • Reconfigurer la structure institutionnelle du SGL
  • Assoir l’aspect qualitatif de l’organisation nationale
  • Ouvrir l’organisation pour élargir ses capacités d’action

Ma conception du militantisme :

  • Créer de liens de solidarité entre les militants
  • Développer l’engagement humain par le biais du dialogue
  • Donner conscience que l’action sociale permet l’innovation collective
  • Encourager les capacités et compétences de chaque militant
  • Agir pour faire valoir la voix lycéenne

Contributions :

Une nouvelle expulsion, encore une fois de trop

Droit de vote à seize ans : comment forger l’essence citoyenne ?

Engagez vous pour l’école du futur !

Contact : 06 25 73 80 29 – antoine.marle@orange.fr