Capture

Loukian Jacquet a été le cinquième président du SGL.

D’abord élu au Conseil National de la Vie Lycéenne pour représenter l’académie de Nantes auprès du ministère, Loukian rejoint le SGL dans sa fédération de la Mayenne (53) en 2012. Il devient responsable départemental, jusqu’à sa nomination au poste de délégué au climat scolaire dans l’équipe nationale de Théo Iberrakene. Après un important travail de fond, il occupe différents postes jusqu’au secrétariat général, puis est élu président en Décembre 2013.

Les prises de position dans sa mandature ont été marquées par les expulsions (élection juste après le mouvement de Léonarda) ou la démocratie lycéenne, point sur lequel le SGL a développé une position extrêmement critique. Sur le reste, le SGL a renforcé sa ligne modérée. Le harcèlement à l’école ou l’égalité entre élèves ont été des thèmes traités, avec des propositions qui se sont inscrites dans la construction d’un nouveau projet.

Les projets de cette mandature ont été d’ouvrir et de faire connaître le SGL : le site a été rénové, avec un bon nombre de services désormais numérisés comme le vote en ligne, l’adhésion ou la newsletter. La communication a été améliorée avec la création d’une page facebook nationale et de supports vidéos pour présenter l’action du syndicat ou des solutions aux problèmes courants des lycéens. Le guide militant a été enrichi et ouvert au grand public. Les contributions ont été lancées, et permettent à chaque militant de publier une tribune sur le site national.

Enfin, le SGL a continué son développement, en s’appuyant sur de plus nombreuses fédérations, une présence accrue dans les médias. Le SGL s’est réaffirmé comme un syndicat à part, constructif et force de propositions, avec la rédaction d’un projet syndical. L’indépendance et la démocratie interne ont été renforcées dans la proposition de nouveaux statuts. Cette mandature a été clôturée par l’organisation du premier rassemblement national du SGL en Septembre 2014 avec des représentants de toutes les fédérations en France. Loukian Jacquet y cède sa place à Eliott Nouaille, après la plus courte mandature en tant que président de l’organisation, mais forte en réformes et en actions.

Loukian Jacquet est actuellement étudiant en double cursus Géographie / Administration Économique et Sociale à l’université de Rennes 2.